Annexes de la famille Massias Ménard / Prade Feugnet

 

famille Massias

 

Zacharie Massias l'amoulangeur et sa femme Célestine années 1900

 

signature de Zacharie Massias

 

Armand Massias militaire dans le Génie en 1915

carte professionnelle d'Armand Massias et plan de son lopin de vignes à Brie-sous-Mortagne

 

mariage de Guy Massias et Louisette Prade (mamette) le 14 novembre 1922 à Royan

 

Marie Ménard (épouse d'Armand Massias) et ses 3 fils : Guy, Roger et Pierre; leurs femmes : Louisette, Angèle et Hélène; et le chien Kiki (de dos) de mamy Suzanne. août 1939, après la mort d'Armand qui ne voulait pas voir son fils Pierre n'étant pas marié avec sa concubine. photo prise par Suzanne

 

Roger Massias, garagiste

Pierre Massias, radio à Air France. années 30

 

Suzanne Fournier née Massias, 1ère communion vers 1936

Marie Armantine Massias, dite Angela, soeur d'Armand Massias, et son mari Jules Rouylle le 26 avril 1951

 

Guy Massias, comptable, au travail. années 1950

Guy Massias en 1965

 

famille Ménard

 

Marie Ménard grand-mère de mamy Suzanne à gauche et sa soeur Dalie à droite vers 1885 à l'atelier de couture de Mme Dimon à Gémozac

 

Marie-Blanche Ménard l'autre soeur de Marie vers 1900 au Guatemala, grande-tante de mamy Suzanne

 

famille Ménard vers 1928 : au centre Zélina Ménard née Gougnon vers 85 ans, son fils barbu Raymond dit Jésus et probablement sa fille Dalie. Sa fille Marie-Blanche était alors au Guatemala.

Zélina Gougnon épouse d'Edouard Ménard

 

famille Prade

 

famille Prade en 1910 : Pierre et Joséphine Chérie au centre, leur fille (ou compagne de feu Gaston mort 4 ans plus tôt ?) entre les deux. Leurs fils Jean à gauche et Hypolite à droite et leurs femmes Louise Feugnet à gauche et la femme d'Hypolite Marie Joséphine à droite (Hypolite et sa femme sont également cousins germains originaires d'Algérie. Sa femme a une grand-mère Espagnole). Louise (mamette) Prade au 1er rang à gauche, suivie des enfants d'Hypolite Henri né en 1901 à Mascara (Algérie), et Jeanne née en 1898 à Royan

Jean Prade et la chaise en osier plus tard rescapée du bombardement de Royan

 

mamette et sa mère Louise Prade née Feugnet décembre 1914

mamette et ses parents Jean et Louise Prade le 23 août 1920

 

famille Feugnet

 

Embarquement à bord du paquebot "Chili" à Bordeaux vers 1900

"Le Chili" de la ligne Bordeaux - Buenos Ayres dans la Gironde en 1903, peut-être emprunté au retour de la famille Feugnet en France vers 1890

 

Henri Avrillaud (1869-1954), frère de Laétitia de 14 ans son cadet, oncle de Louise et Suzanne Feugnet, vers 1910. Il habitait 103 cours de l'Europe à Royan et travaillait au Casino Municipal. La maison a été épargnée par le bombardement de 1945 et son petit-fils l'habite encore aujourd'hui.

 

Suzanne Boursier née Feugnet qui a vécu son enfance à Buenos Aires, grand-tante de mamy Suzanne, et son fils Jean Boursier curé, vers 1936. Mamy Suzanne faisait du vélo avec lui à Royan. Suzanne Boursier a eu aussi une fille, Madeleine. Celle-ci a eu une fille unique, Suzanne (encore une !), qui est morte jeune, sans descendance.

 

carte géographique des lieux de vie des ancêtres de la famille Massias en Charente-Maritime

 

biographies famille Massias

Accueil

<